Réussir sur internet ne passe pas par la technologie

A en croire les marketeurs, vous vous devez de profiter de tous les derniers gadgets technologiques pour réussir sur internet. Vous courrez littéralement à votre perte si vous laissez passer des ‘opportunités pareilles’.

le succès sur internet ne passe pas par la technologie
Réussir sur internet ne nécessite aucune connaissance technologique avancée

Voici quelques exemples de publicités que j'ai trouvées sur le net:

  • Si vous ne publiez pas des vidéos sur youtube pour promouvoir votre site, vous laissez de l'argent sur la table
  • vous devez absolument profiter du courant ascendant de facebook
  • il est indispensable d'offrir à vos fans la possibilité de vous suivre sur twitter
  • il est essentiel de 'pinger' tous les 'posts' de vos blogs
  • les RSS sont un outil indispensable pour être bien référencé
  • vous devez faire des signets publics (bookmarks) de toutes vos pages
  • ...

Rien n'est plus faux!

Aucun de ces gadgets n'est indispensable pour réussir sur internet.

En cherchant un peu, je pourrais trouver des pages et des pages de gadgets technologiques prétendument indispensables.

Souvenez-vous de MySpace. En 2005/2006, c'était LE produit en vogue dont personne ne pouvait se passer. Leur trafic avait une croissance explosive dont on ne voyait pas la fin. Et brusquement, ils ont perdu la vedette. Twitter et Facebook se sont imposés et myspace a été presque oublié.

J'ai du mal à imaginer quelque chose de plus stupide que d'utiliser twitter dans les affaires. Twitter est un système de micro-blogging qui permet à des personnes en vue de faire savoir à tout moment où elles sont et ce qu'elles font. Elles saisissent un message sur un téléphone portable ou un ordinateur connecté au net et font part de leurs réflexions en temps réel.

Loup y-es-tu? M’entends-tu? Que fais-tu?

  • Je mets mes chaussettes
  • Je mets mon manteau
  • Je mets mon chapeau
  • ...

A peine exagéré, c'est le niveau d'inintérêt des messages diffusés sur twitter. Le plus incroyable est qu'il y a des fans pour lire ces inepties.

Je peux assez bien voir l'avantage de twitter pour des hommes politiques comme Barrack Obama ou des stars du showbiz. Et je peux comprendre que des passionnés de politique puissent suivre leurs leaders sur twitter ou facebook. Par contre, j'ai du mal à comprendre comment il peut y avoir des gens assez stupides pour lire ce genre de trucs quand il s'agit de vendeurs de marketing internet.

Pour moi, il ne fait aucun doute que la croissance de twitter est appelée à atteindre un plafond. On voit déjà les premiers signes de fissures et quelques grands gourous ont commencé à s'en détourner.

Et pourtant, il y a plein de gens qui gagnent de l'argent dans ce système, et ce de façon purement mécanique.

Imaginez que vous êtes dans le RER aux heures de pointe et qu'un artiste fasse un show gratuit. Même si le show est médiocre, il va y avoir plein de gens pour l'écouter (hmmm puisque c'est gratuit...). Imaginez maintenant que vous passiez par là et que vous distribuiez des prospectus ou que vous vendiez des saucisses au public. A l'évidence, vous allez faire des ventes et gagner de l'argent.

Etape suivante: vous avez réussi à gagner de l'argent en vendant vos saucisses. Vous allez vous dépêcher d'écrire et de vendre un ebook 'comment gagner de l'argent en vendant des saucisses à un attroupement de personnes'. Et le pire c'est que ça marche.

composants clefs pour réussir sur internet
3 composants suffisent à assurer le succès d'un site internet:
  • avoir un produit (ou un service) à vendre
  • avoir un peu de trafic (contrairement à une idée toute faite, il ne faut pas beaucoup de trafic, juste un peu)
  • savoir convertir son trafic en ventes

C'est très exactement le mécanisme de ces gadgets technologiques. A la base, il y a une spéculation effrénée autour d'un buzz. Certains tirent leur épingle du jeu (ceux qui vendent les saucisses ou qui distribuent leurs prospectus - alias qui font du spam), et la plupart perdent leur temps à écouter ou lire des prestations médiocres. D'autres perdent leur temps à acheter des ebooks 'comment profiter du système'.

Vous pouvez passer un temps considérable à lire ou écouter des balivernes sur le web. Si vous voulez juste vous distraire, c'est parfait. Après tout, il m'arrive de m'attabler à un café à regarder les passants. C'est distrayant et relaxant. Mais sachez ne pas vous laisser entraîner dans un engrenage parfaitement improductif.

Pour réussir sur internet, il suffit d'avoir une connaissance raisonnable d'un petit nombre de techniques ou d'outils. Certains de ces outils sont franchement commerciaux, mais ils sont tellement imbriqués ou influencés par des éléments techniques que je préfère ne pas séparer le technique et le commercial:

  • savoir créer des pages web (de simples pages informatives, pas besoin de programmation, d'effets spéciaux ni de java scripts compliqués)
  • savoir utiliser des emails et un autorépondeur
  • savoir faire une recherche dans Google et en particulier, savoir choisir des produits qui se vendent et faire une bibliographie
  • savoir lire et analyser les statistiques de fréquentation de votre site, et en particulier optimiser la conversion des visiteurs en acheteurs
  • savoir écrire un texte (copywriting) et surtout savoir profiter de l'analyse des statistiques pour l'améliorer
  • si possible: savoir faire des vidéos et des vidéo conférences
Les premières technologies sont absolument indispensables. La dernière est optionnelle.

Peut-être qu'un jour, je vais grossir ma liste, mais en en dix ans d’internet, aucun autre gadget technologique n’a su me séduire au point de le juger indispensable. Notez en particulier que je ne recommande pas particulièrement ni les blogs, ni plus généralement, les technologies web2.0. Si je devais allonger la liste, j'ajouterais l'optimisation pour les moteurs de recherche, les relations presse, le pay per click (annonces payantes) et l'utilisation des forums qui, selon moi sont bien plus efficaces que le web2.0.

Une connaissance même superficielle de ces outils suffit largement. Dans les lien situés en bas de page, je vous renvoie sur des solutions simples pour les apprendre. Je ne peux que vous encourager à vous familiariser avec ces techniques de base. Elles reviennent sans arrêt.

Donc, la prochaine fois que vous êtes sollicité pour utiliser des gadgets technologiques, soyez prudents: presque certainement, le bénéfice que vous en tirerez ne sera pas en rapport avec le temps passé.




Cet article fait partie du mini-cours '10 entreprises bio à démarrer à partir de 100€'. Si vous vous êtes abonné à ce mini-cours, vous recevrez automatiquement les autres leçons et vous n'avez rien de plus à faire. Pour recevoir les autres leçons si vous n'êtes pas abonné, vous devez vous rendre sur cette page Entreprises bio

Autres ressources