Pourquoi le marketing vert est-il l'avenir de votre entreprise?

Pouvez-vous imaginer une télévision sans écran ou une voiture sans volant? Il en est de même pour le marketing vert, indispensable pour toute entreprise aujourd'hui.

Le marketing vert peut être défini comme la commercialisation de produits présumés respectueux de l'environnement. Comme le voyez, cela prend en compte un large éventail d'activités: beaucoup de choses peuvent être considérées comme vertes, et cela laisse place à des exagérations et mensonges de la part d'entrepreneurs peu scrupuleux.

En effet, l'écologie prenant de l'ampleur, toutes les entreprises veulent aujourd'hui améliorer leur image en faisant du marketing vert, en se montrant un peu attentifs aux enjeux environnementaux.

Et oui, être vert, cela aide à vendre.

Le marketing vert, incontournable aujourd'hui
Ce n'est pas la peine de développer votre entreprise si vous ne prenez pas en compte le marketing vert. De nos jours, c'est une image indispensable.

La technique de marketing vert peut comprendre la commercialisation (et l'utilisation) de produits écologiques et durables, des techniques de production plus respectueuses de l'environnement, une publicité plus orientée verte (moins de gachis de papier par exemple), le mode de vie au sein même de l'entreprise...

Moins de déchets et moins d'emballage, moins d'impression papier, du recyclage (encre à imprimante) et du recyclé (papier, papier toilette), planter des arbres, faire une publicité avec des moyens plus écologiques et des acteurs engagés, réduire son impact énergétique (ampoules basse consommation et formation du personnel à éteindre les lumières, moins utiliser la climatisation, etc.), réduire son empreinte carbone (production, mais aussi moins de trajet en voiture ou en avion par exemple, favoriser le télétravail si possible, etc.), etc. Chaque entreprise y va de son idée et de ses possibilités.

Souvent, les entreprises qui se disent vertes ont été auditées et ont reçu une certification, attestant de leur côté écolo. C'est aujourd'hui un métier à part entière. C'est le cas par exemple du nombre croissant d'auditeurs environnementaux qui délivrent la certification ISO 14001 aux entreprises: devenir auditeur est un métier qui a une demande croissante.

Que les entrepreneurs aient ou non une conscience personnelle écologique n'a pas d'importance. Ici, il s'agit de marketing: les produits bio et durables ont la cote, les gens sont prêts à payer plus cher pour protéger leur santé et l'environnement. Il est aujourd'hui nécessaire quand on se lance ou que l'on fait tourner un business d'être "in" et de savoir jouer sur les effets de mode, qui plus est quand ces effets sont louables.

Une entreprise doit montrer qu'elle est attentive aux problèmes de société, et souvent, elles font plus d'efforts que le particulier lui-même.

Une entreprise qui n'était absolument pas verte peut toujours le devenir. Même si vous ne vendez pas des produits écologiques par exemple, le simple fait de recycler vos déchets, d'utiliser principalement des techniques non polluantes comme internet pour faire de la publicité, replanter des arbres quand vous utilisez du papier, etc. peut être un bon moyen de vous démarquer... et de vous faire remarquer.

N'oubliez pas encore une fois que tout doit être progressif. Faites de votre mieux au départ. L'essentiel est que l'impact de votre entreprise sur les ressources environnementales soit limité: privilégiez les ressources renouvelables.

Autres ressources