Se mettre au commerce biologique avec une franchise bio

Le marché du bio se développe fort, et beaucoup d’entrepreneurs essayent de profiter de la croissance pour se lancer dans la vente de produits biologiques. En France par exemple, plus de 27% de la population consomme régulièrement des produits issus de l'agriculture biologique et le bio connaît une croissance à deux chiffres depuis au moins une décennie. Même si la grande distribution s’est lancée dans l’aventure, les marges sur le bio sont encore correctes et la croissance est un facteur favorable pour toute entreprise : il suffit d’être au moins aussi bon que ses concurrents pour capturer une part de marché.

Pour un entrepreneur, une franchise bio est une approche très pratique et souvent très efficace.

C’est vrai pour un débutant qui bénéficie du know how d’une enseigne et peut éliminer la phase de tâtonnement.

C’est vrai également pour un entrepreneur confirmé qui sait qu’une bonne franchise va lui faire économiser un temps précieux et lui permettre d’atteindre plus rapidement ses objectifs.

Démarrer son entreprise bio: par où commencer?
Vendre du bio est bon pour la planète et sain pour les consommateurs alors pourquoi ne pas vous lancer avec une franchise bio ?

Bon nombre de petits commerçants indépendants du bio décident même de s'associer à des entreprises dans un contrat de franchise.

Certes, la franchise a un coût, mais si le succès est au rendez vous, cela devient un investissement rentable.

Quels sont les avantages d’une franchise bio ?

Le plus souvent, le franchiseur fait le marketing et la publicité (au moins en partie). Vous profitez de son image de marque. Vous pouvez aussi profiter de sa centrale d’achat et obtenir des prix que vous n’auriez peut être pas réussi à obtenir tout seul.

Le franchiseur fait le plus souvent les études de marché et il sait donc quels critères utiliser pour décider d’une implantation. Souvent, il prépare le business plan ce qui vous met à l’abri des mauvaises surprises. Vous n’avez pratiquement pas à réfléchir pour savoir combien de personnes vous devez embaucher, combien de stock il vous faut ou quels produits vous devez vendre. Vous pouvez donc démarrer à la date prévue et vous concentrer sur la gestion et le suivi des indicateurs.

Dernier avantage pour le franchisé : un accompagnement quasi permanent même si le franchisé reste le seul responsable de son activité.

En règle générale, les meilleurs franchiseurs sont ceux qui sont bien établis, chers, sélectifs et directifs. Ils ont des règles de gestion contraignantes, des pratiques parfois désagréables, mais le succès est le plus souvent au rendez vous. En matière de franchise, bio ou pas, c’est la seule chose qui compte.

Autres ressources