Comment vendre un produit: 10 trucs pratiques pour réussir

Si vous démarrez une campagne de vente, et en particulier si c’est votre première campagne, il est une question qui revient régulièrement: comment vendre votre produit?

En premier lieu, il faut faire la différence entre la vérité et les "on-dit". Il ne suffit pas de bien connaître toutes les caractéristiques de votre produit pour arriver à le vendre. Si vous pensez que la seule renommée du produit ou sa bonne qualité ou son bon rapport qualité/prix vont réussir à générer des ventes, alors vous l’avez tout faux.

Il ne faut pas oublier que vendre un produit nécessite d'être un bon vendeur.

Voici une dizaine de conseils qui vont vous aider à atteindre votre objectif essentiel: vendre votre produit.

Comment vendre un produit: 10 trucs pratiques pour réussir
Comment vendre un produit honnêtement et facilement?

1- Réussir à vendre un produit dépend avant tout de votre plan marketing.

Il n’existe pas de technique figée pour toucher votre audience. Ce qui est important, c’est de bâtir un plan d’action logique qui va conduire vos clients à acheter votre produit même s’ils n’ont pas encore clairement identifié leur besoin et qu’ils ne vous connaissent pas.

2- Commencez par déterminer ce que recherchent les clients que vous ciblez.

Vous devez être en mesure de transformer leur simple désir en une nécessité. En principe, les clients cherchent à apporter une solution à un problème: atténuer une douleur, gagner de l’argent, avoir du succès, développer leur carrière, se distraire... Essayez de bien cerner en quoi votre produit apporte une solution à ce problème.

3- Mettez vous dans la peau du client

Et essayez de déceler les émotions qu’il faut toucher pour transformer son besoin en une nécessité: frustration, colère, découragement...

4- Est-ce que votre processus de vente - lettre de vente ou discours commercial - pousse votre client à acheter?

A-t-il une porte de sortie trop facile? Est-ce que vous insistez suffisamment sur le fait que votre produit va l’aider à résoudre son problème? Si ce n’est pas le cas, modifiez votre discours commercial.

5- Est-ce que votre discours commercial propose un bonus?

Cela peut-être une remise de prix, un cadeau, une offre spéciale à durée limitée, une loterie, un concours...). Rares sont les clients qui n’aiment pas les cadeaux ou les faveurs spéciales.

6- Pour corriger votre démarche de vente, il faut accepter des échecs.

Votre produit ne va pas plaire à tout le monde. Même si ce n’est pas agréable quand un client rejette votre offre, dites-vous que c’est une expérience, et qu’il faut en tirer une leçon. Autant que faire se peut, interrogez les clients sur les raisons de leur refus. Pour y arriver, essayez de poser la question suivante aux clients qui n’ont pas acheté: "en dehors du prix, pourriez-vous me dire pour quelle raison vous n’avez pas retenu mon offre?"

7- Apprenez à divertir et captiver vos clients dans votre discours commercial.

Sinon, votre prospect ne prendra même pas le temps de vous écouter ou de lire votre courrier. Mettez-vous à sa place et demandez vous si vous ne feriez pas pareil vous-même?

8- Quelle que soit la marque et la renommée du produit, il vous revient à vous seul d’en faire la promotion

Et de montrer que le produit aide le client à résoudre son problème.

9- Essayez ou utilisez toujours le produit avant d’essayer de le vendre.

Il faut bien connaître le produit que vous vendez avant d’essayer de convaincre un client de l’acheter.

10- Poussez votre client à acheter, mais sans l’agacer.

Vous n’aimez sûrement pas qu’un vendeur vous relance par téléphone de façon agressive. Votre client n’aime pas non plus. Un courriel ou un SMS sont un peu plus acceptables, mais attention au spam. Vous n’avez nullement le droit de contacter un particulier s’il n’a pas explicitement donné son accord. Gardez toujours des méthodes saines pour relancer vos prospects.

Autres ressources